03 avril 2009

Isabelle

Elle s'appelait Isabelle. Etait Franco-Argentine.Une des ces femmes trop sexy pour être vraies, au verbe haut, à l'aplomb inébranlable et aux tenues pétaradantes.Son père était un ancien de la division Charlemagne.Il l'a violé alors qu'elle avait 6 ans.Son vagin en a été déformé pour le restant de ses jours.Elle passait de son rôle de femme-fatale à celui de proie des Erinyes en quelques minutes ; son corps se recroquevillait alors comme si un crustacé la dévorait furieusement de l'intérieur. Son corps d'ex-mannequin s'affaissait, les... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2008

Tuba, Arizona

En général, le long des routes d'Arizona, on vend des bijoux prétendument navajos, typiquement des boucles de ceinturon en argent et turquoise, fabriquées le plus souvent en Thaïlande et qui sont au beauf ricain ce que le crocodile Lacoste est au notre. Les vendeurs ont un vague air indien et/ou new-age, les acheteurs vont du touriste scandinave tout surexcité au redneck qui change une pièce défectueuse. Du côté des petits bleds un peu pouilleux, comme Camp Verde ou Tuba, à l'écart des grands axes, on croise plutôt des sortes de... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2008

Coltrane

Dans le temps, je connaissais un contrebassiste, un type immense aux paluches démesurées qui ahanait comme un boeuf en  marquant le tempo.  Il était très impressionnant, grande carcasse d'ours agrippée au manche de son instrument qui oscillait doucement, semblant désespérément  chercher son souffle.Il interprétait indifféremment du jazz ou du Bach, avec un talent surprenant, quoiqu'un peu rustique, primitif, comme celui d'un animal fouisseur surgi à la lumière et frappé par la grâce de la muse. Il me racontait que... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mai 2008

Un air espiègle

Je comprends que les mecs puissent avoir peur. Que les quadragénaires qui adorent le sexe et connaissent leur corps sur le bout des doigts les affolent. « Il est très capricieux, le vilain » me disait-elle d'un air espiègle alors que son clitoris, effectivement, disparaissait sous ma langue et se réfugiait au plus profond de sa chair. D'un air espiègle... Je comprends que ça leur fasse peur, cette absence de pathos. De culpabilité. De culte de la performance. Ce devoir d'être un bon coup, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.J'étais loin... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Le créateur

(Deux posts en une journée, vous êtes gâté(e)s). Grâce à Nicky Thaa (Que les Kolkhoziennes à gros poumons le calinent à mort), j'ai découvert le blog de la greluche-pauvre-victime-du-monde-cruel-de-l'édition-française. Et je l'ai lu dans sa presque intégralité, ne faisant pas les choses à moitié. La parole est à Alain Soral : « [le] prototype même de l’arrogante idiote étudiante en lettres ».Bon résumé, Alain, dommage qu'en dehors de ça tu fasses mumuse avec la troisième voie.J'ai aussi jeté un coup d'oeil à ses nouvelles qui m'ont... [Lire la suite]
Posté par memapa à 04:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 octobre 2007

Du sérieux

- Arrête un peu. C'est parce qu'elle t'a dit non que tu découpes ton coeur en petites lamelles. Sans quoi, tu n'y penserais même pas.- La psychologie en tongs, c'est deux ans de stages à Biba après le le DEUG.- Alors, d'accord, t'as de nouveau des boutons plein la gueule, et tu te caches dans les chiottes pour pleurer comme un veau.- Mais c'est le cas, Monsieur je-connais-et-maitrise-la-vie. Et c'est vrai que ce con, de rage, avait latté sa bibliothèque à coups de pieds. Je regardais les livres éparpillés, les étagères sorties de... [Lire la suite]
Posté par memapa à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2007

Mauvais livre

On ne dira jamais assez de quelle manière la lecture peut affecter en mal les jeunes esprits. D'ordinaire, seule la télé est sur la sellette, hou la vilaine, la salope, la vérolée ! Certes, je dois admettre avoir vu à la tivi, étant jeune, un épisode de Sherlock Holmes au court duquel Moriarty tentait de tuer son adversaire en lui expédiant des mygales nuitamment. Et que depuis, j'ai une légère phobie de ces dégoutantes bestioles velues. Mais les livres aussi peuvent corroder les imaginaires presque vierges. La villa de mes... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2007

Horny girls at Las Americas

Du temps où j'étais un winner de sa race, j'allais à l'étranger pour mon travail. Et pas à Luxembourg ou à Dunkerque, hein ! Non, du vrai étranger où les gens parlent des langues barbares et où le décalage horaire vous fait la tête comme une éponge à tableau noir. Une fois j'étais au Hilton de Las Americas, à écouter le bruit nocturne de NYC en pensant qu'une ville, la nuit, c'est une bien belle chose, ma foi. En fait, et pour être honnête, j'étais de fait assis sur les chiottes à attendre les cataractes libératrices, lesquelles se... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]