23 octobre 2006

Not acouillesque

Il y a des jours où l'on se rend compte que : a) on a une paire de couillesb) on est finalement assez agé Evidemment dit comme ça, c'est un peu abrupt. Mais il faut voir les choses en face : je ne suis pas une jeune fille de 14-16 ans. Ca modifie mon point de vue sur les choses. Et pas seulement sur Brad Pitt.Les jeunes filles de 14-16 ans, au Japon, lisent des trucs assez ... comment dire ... jeunefillesques. Des histoires de vampires très jolis avec des magnolias, des pleines lunes et des anglaises à anglaises. M., la... [Lire la suite]
Posté par memapa à 19:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 octobre 2006

Ta gueule, Sigmund !

Des fois, je me dis que je comprends pourquoi Freud a mauvaise presse. Maintenant.Avant, c'était parce que tout chez lui se ramenait au sesque, et, ça, mon bon monsieur, c'est la fin de la civilisation.  Parfois, des gens qui avaient  lu ses livres au lieu de s'en tenir aux généralités superficielles comme ci-dessus, repéraient des trous comme la fosse des Mariannes dans son édifice théorique. Mais c'était du temps où les gens lisaient les livres avant pour en parler. C'était Avant.Maintenant,  on lui tape dessus à... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2006

Bercy on Seine

Tiens, on est allés voir Les fils de l'homme. J'ai pas accroché au film, je ne sais pas pourquoi. Il faut dire que j'étais assez fatigué en entrant dans la salle.Pourtant ce film est bourré de qualités.La première étant d'être extêmement ambitieux. Pas moins que la reconstitution ou plutôt une constitution d'un futur proche, avec un soin du détail émouvant.  Un film ou un livre ont (ou devraient avoir) pour fonction principale la création d'un monde imaginaire à la fois riche et rigoureux dans sa richesse. Et je dois dire qu'en... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 octobre 2006

Ne pas savoir

La société est fondée sur un crime commis en commun. C'est ce que prétendait le barbu au cigare (pas Castro, l'autre). Un peu réducteur, mais il y a un fond de vérité. Disons que la société est fondée sur un gros paquet d'hypocrisies partagées. L'hypocrisie, ça consiste, entre autres, à déborder d'indignation lorsque le signal est donné et qu'une hypocrisie a été déclarée désormais fonctionnellement inutile. Par exemple, ça consiste pour les intellectuels à découvrir le goulag dans les années 70, à la suite des livres de... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2006

Liberté et pression

La liberté d'expression, c'est un peu comme mamie Nova. Tout le monde se lève lorsqu'elle apparait. C'est la potiche obligatoire sur la commode du salon devant laquelle on se découvre avec respect. Ce qui est un peu idiot, tout de même (de se découvrir devant une potiche). C'est important. Il est fondamental de monter sur ses petits ergots rognés dès que ça craspouille un peu dans les soutes. Allons enfants de la patrie, arretons ces féroces soldats et formons un rempart de nos poitrines dénudées. J'ai l'air de ricaner, là ...Mon... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
18 octobre 2006

Mozart was an austrian asshole

Un des ces 4, j'aimerais lire un blog, ou un livre, ou voir un film de quelqu'un qui n'aime pas Mozart. Ce serait une sorte de soulagement, les oreilles reposées, après l'aria des mainates. Quelqu'un qui a eu sa dose de cette muzak pour civilisation, et qui proteste, comme l'on ronchonne en entrant dans l'ascenseur et que la musique se déclenche. Dans un monde où Mozart est estampillé divin par des gens dont le goût n'est rien moins qu'assuré, ce serait une victoire. Ou celui qui excècre l'Opéra. Vous savez, les grosses dames qui... [Lire la suite]
Posté par memapa à 14:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 octobre 2006

Sens de la vie et sous-titres

Le chômage, c'est un moment assez particulier dans la vie. Quand je m'étais fait virer, je paniquais et me démenais comme un hamster dans sa cage pour trouver du taf au plus vite. Maintenant que je suis parti de mon plein gré, je trouve parfaitement légitime de souffler un peu au bout de 20 ans de bons et loyaux services. De toute façon, j'attends que les assedics daignent me payer avant de chercher à reprendre ma vie de mouton grassement rémunéré. Et donc j'ai le temps de me livrer à de surprenantes activités, notoirement inutiles... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2006

La japonaise

Je fais des traductions de mangas. Japonais donc. En plus de tout le reste. Et bien que je ne parle pas un mot de japonais. En fait, je fais l'adaptation en "bon" français à partir d'une traduction premier jet. Et donc j'avais rendez-vous avec P., mon boss de circonstance, et une nouvelle traductrice. Les traducteurs de japonais semblent être systématiquement des traductrices dans ce pays. Une fois les explications terminées (au bout d'une heure, à peu près), P. est rentré chez lui (il nous avait choisi un café à 15 mêtres... [Lire la suite]
Posté par memapa à 23:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 octobre 2006

Ouh là là !

Comme le disait je ne sais plus qui : on ne tient jamais assez compte de la bétise. Avant de dire que les critiques dans ce pays sont corrompus  ou experts en renvois d'ascenseur, il faudrait peut-être réviser son opinion, et envisager qu'ils sont simplement nuls, incultes et dotés d'un gout de chiottes. Ce qui ne ferait certes que repousser le problème, car se poserait alors la question de savoir comment ils ont pu accéder à leur poste. Que je vous explique : hier, je me promenais dans la douceur d'une fin d'été, et entrais... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2006

OA

Y. me dit : tu vois la musique du film, la musique générale, ce serait un peu comme celle de Sonic Youth dans Demonlover. Non, je vois pas. Ben regarde le film. OK, je l'ai (un peu plus tard, quoi). Attends, tu veux me faire regarder un film de Olivier Assayas ? Tu déconnes ? C'est vrai que le film est nul, mais le musique est super. Tu veux dire qu'il va falloir que je regarde tout le film pour avoir une idée de la musique que tu veux ? Ben j'ai pas la BO. Ah ... D'accord .... Comment vous dire ... Le film est risible de bout en... [Lire la suite]
Posté par memapa à 20:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]