11 décembre 2007

Avalé par un python

Je suis en train de me taper la quasi-intégrale des Monty Python. Y'a presque que ça qui me fait rire.C'est une putain de version anglaise, avec les sous-titres (anglais).Quand ils parlent trop vite, non seulement je comprends rien, mais en plus, je n'arrive pas à lire assez vite.Quand ils parlent trop vite en prenant un fucking accent du Northumberland, alors là c'est Sarko prend un acide dans une auto-tamponneuse.Sans compter que tous les sous-titres étaient décalés, et que j'ai du les remettre à la bonne place.Faut en vouloir.A se... [Lire la suite]
Posté par memapa à 20:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 décembre 2007

Le malheur, c'est nul

Gottfried Benn a dit un jour que le bonheur c'était être idiot et avoir un boulot.Pour le boulot, je ne sais pas, ou plutôt je me doute.Pour l'idiotie, je suis totalement d'accord. Il y a toujours des gens qui vous font remarquer que les boulets que vous trainez tout au long de votre vie, cactus psychologiques mutés en lierre anthropophage, c'est peut-être  pas facile à vivre au jour le jour, mais, soyons positifs, ça vous a structuré de manière intéressante. Vous pouvez bien téter ad nauseum le laid amer du borderline, c'est... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 décembre 2007

La femme-escargot

On s'était retrouvés là pour un reportage. Là, c'était un endroit paumé, une combe désolée au bas de laquelle le village de yourtes avait été dressé. Entre nous, on l'appelait Le Camp. Sans raison bien définie ; on était plutôt bien disposés envers ces gens qui avaient quitté les circuits lambda. Je suppose que c'était cet environnement sinistre qui nous avait inspirés. On était là pour les interroger ces gens, pour savoir le comment ordinaire, le micro-système économique qui régissait leur monde ou plutôt pour qu'ils nous disent... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 décembre 2007

Le saviez-vous ?

Il est très difficile de repérer les méridiens de la rate et du foie sur le bas de la jambe. Et, par conséquent, de les différencier.
Posté par memapa à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2007

Retribution

Le problème avec les cinéastes dont on est un fan absolu, c'est que l'on a peur d'être déçu. Etre déçu par un blockbuster, ce n'est pas grave. C'est juste du divertissement. On peut même être agréablement surpris par quelqu'un dont on n'attendait rien.Mais Kiyoshi Kurosawa, il me fait peur. Pourtant, je pense que c'est l'un des plus grands réalisateurs vivants avec von Trier.Rien de moins. J'ai même tendance à considérer Jellyfish, relativement honni, comme son chef-d'oeuvre (de par sa totale absence de sens).Mais j'avoue qu'après... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 décembre 2007

Ego masculin

Toujours, on-les hommes se demandent si elle-les femmes simulent.Soupçons et déficiences toujours possibles de la mécanique à faire du bruit. Ou plutôt à le générer au second degré.T'as l'air d'un con, mon garçon, à le demander de but en blanc.Ce qui est certain, c'est que quand l'ouverture du 7ème ciel s'accompagne de petits jappements plaintifs, inattendus, limite ridicules et déconcentrants, comme ceux que pourrait pousser un chiot malheureux,  on peut être certain que c'est de l'authentique. Faire semblant de façon aussi... [Lire la suite]
Posté par memapa à 07:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

05 décembre 2007

Aimer les gens

Facebook est un machin super fun et over hype.C'est, comme ils le disent eux-même, une social facility qui relie les gens entre eux. Les gens qui se connaissent déjà, si j'ai bien comprise la méthode initiale pour se faire des amis (on retrouve vos connaissances pour vous grâce au carnet d'adresse de votre Outlook).C'est plein de petits jeux plus ou moins drolatiques et pas perturbants, jeux dont généralement l'américanitude me plonge dans des abimes de perplexité (ie : les références m'échappent souvent).Bref, un machin pour montrer... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Pathétique

Etre pathétique en slip dans son salon, c'est une chose.En public, c'en est une autre.Alors on évite le public, on monte des escaliers, on les descend, on franchit des portes, on les pousse, les tire, on arrive dehors, c'est la rue, on avance, vite, vers le fond, vers l'horizon, ou plus prosaïquement vers le prochain feu, on marche, on marche, une station, deux stations, dix, on respire difficilement, et l'on se rend compte que de toute façon, on va arriver quelque part, toujours quelque part, il n'y a pas d'issue, de vacances à... [Lire la suite]
Posté par memapa à 05:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 décembre 2007

Du tyrannicide

Le tyrannicide toujours célébré en théorie n'a, en pratique, jamais bonne presse. Question d'éducation et d'éternelle  fascination pour celui qui tient le knout. On préfèrera toujours la figure étatique de l'autorité à celle du libertaire conséquent avec lui-même. Et avec les valeurs humanistes de ceux qui tolèrent avec une bienveillance douteuse le patron des escadrons de la mort. Flinguer le tyran, ça fait désordre, ça a comme un parfum d'anarchisme, et plutôt les camps que la chienlit, comme chacun sait. Si quelqu'un avait... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Le manger des solitaires

C'est un peu dommage de fréquenter des gens pleins de raffinement culinaire comme S. et de faire aussi mal la cuisine.C'est aussi dommage de vouloir faire une brandade parmentier sans brandade (au passage, je signale à la foule que le correcteur orthographique de Firefox ne connait pas le mot parmentier, bien qu'il connaisse - gros malin - le mot Firefox).C'est dommage aussi d'être tellement fasciné par les dénoyauteurs (je signale aussi etc) à olives qui expulsent des débris de drupe un peu partout mais pas les noyaux.Tout ça parce... [Lire la suite]
Posté par memapa à 12:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]