13 novembre 2007

Un monde étrange

Je suis allé travailler ce matin. Ca fait bizarre.Pour commencer, je me suis levé à une heure indécente. Pour tout dire, il faisait presque pas jour dehors. Une saloperie d'obscurité, toute froide et toute poisseuse. J'ai d'ailleurs remis ma tête sous la couette pour oublier ça, mais le deuxième réveil en a profité pour sonner à son tour.Quel salaud !J'avais vraiment bien préparé mon coup ...J'ai regardé ma tête décomposée dans le miroir et je me suis dit qu'un petit coup de rasoir serait le bienvenu. Et puis non. Quand j'étais petit,... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 octobre 2007

Je cause dans le poste

Montpellier. Plein de minettes, de petits cons (copains des dites minettes) et de zonards. Visite chez S. que je croyais en train de crapahuter quelque part pour le compte de Medecins sans frontières. Je fais mon numéro. A la plus grande joie de S. qui se plaint que ses ami(e)s, c'est pas vraiment ça, uniquement préocupé(e)s qu'ils/elles le sont par leurs gnômes et les problématiques afférentes. Je lui fais remarquer que ça va bientôt être mon tour et que je pourrais sous peu le gaver avec des histoires de couches et de petits pots... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2007

L'invasion

Comme dans l'invasion des profanateurs de sépultures. Ils sont partout. En particulier à la base du génie de X, près de Phoenix, Arizona. De là, ils corrompent tout le pays alentour. Moi, je suis le sergent Starck, chargé d'exterminer toute cette vermine. C'est toujours comme ça dans les scénarii de série B : plutôt que d'envoyer deux-trois bombardiers lourds chargés jusqu'à la gueule, c'est un homme seul que le Grand Etat Major a décidé d'expédier pour conjurer la menace. Dans une 4L. Oui, je sais, aux USA, ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par memapa à 09:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 septembre 2007

Nocturnes

Elles sont somptueuses. Belles, intelligentes, cultivées. On s'éventrerait presque pour obtenir un seul de leurs regards. Ce dont elles ne veulent à aucun prix. Elles préfèrent annoner Elle. Elles ne trouvent pas de mec. La belle affaire. Si tu veux un tocard, j'en ai 20, lyophilisés dans mon portefeuille.Ce sont celles devant lesquelles on devrait se mettre à genoux, si ce n'était pas passé de mode. Et c'est interdit, vu qu'elles ont décidé de jouer les cruxifiées. Putain, mais je paierais pour lécher ce qui coule autour des clous !... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2007

Mes photos de vacances

Toi l'élue, la sans-visage, nous viendrons te sortir des cuves où tu patientes depuis que le Dieu t'a désigné. Nous t'arracherons à ta conscience végétative, nous hisserons ton corps hors du liquide nourricier pour que l'air et le soleil puissent commencer à te pétrir. 40 jours durant, tu resteras étendue sur le marbre à apprendre les us terrestres. Une fois ton apprentissage achevé, quand tu auras assimilé les leçons et compris ce qui sera ton rôle, nous te vêtirons avec la simplicité qui sied à la servante que tu... [Lire la suite]
Posté par memapa à 01:28 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
02 juin 2007

BO en gestation

Je fais la musique du film. C'est Y. qui voulait une bande-son composée uniquement à la guitare électrique saturée. Il avait vu ça dans un film d'Assayas (chiant) dont la BO était de Sonic Youth (super bien). L'idée était bonne, et j'étais totalement d'accord avec lui. Toutefois ... Je lui ai pourtant dit que, à la guitare, j'étais nul, incapable d'enchainer 3 accords sans me planter. Et de ce fait, il me faut jouer au plus simple, au tellement simple, que chaque pièce que je compose ressemble irrémédiablement à la précédente.... [Lire la suite]
Posté par memapa à 15:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

18 mai 2007

Out again !

Je me suis fait lourdé. Une fois de plus. Faut dire que j'ai dit au boss qu'il était totalement incompétent et que j'en avais marre d'éponger la merde qu'il générait. Ce qui était vrai. Qu'il est incompétent. En 15 ans de taf (voire plus), je n'avais jamais vu ça. Et à force qu'on me répète qu'il faut reprendre confiance en soi et qu'il faut savoir dire non, j'ai désormais un peu tendance à envoyer chier pour un oui, pour un non. C'est le problème avec les maniaco-dépressifs comme moi : ils passent du je suis la plus merdeuse merde de... [Lire la suite]
Posté par memapa à 18:36 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 mars 2007

Reve #1

Je lis un SAS. Pas mal du tout. Probablement écrit par un nègre talentueux. Ca ressemble en fait à du San-Antonio, mais en mieux. Après on est toute une bande. Il y a Y. et d'autres que je ne reconnais pas. La ville est Lyon ; nous traçons dans les rues, à ski, à cru, je veux dire sans neige, trainés à toute vitesse par des tire-fesses invisibles. Sur un interminable boulevard sans le moindre éclairage, je prends peur et me mets sur le bas-côté. Les autres arrivent et se moquent de moi ; ils me montrent le dernier tunnel à... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mars 2007

Decline and Fall

Dans Histoire du Guerrier et de la Captive (L'Aleph), Borges cite Gibbon en note de bas de page. Ayant toujours eu l'ambition de prendre l'Argentin en défaut, je me suis réjoui à l'avance. Le Decline and Fall, je l'ai. Une vérification est aisée. D'autant plus aisée, que le dernier chapitre du livre de Gibbon est le XXXVIII. Alors que Borges cite le XLV. La cause semble entendue. La main dans le sac, le Jorge. Mais n'allons pas trop vite en besogne. Je n'ai que le tome qui se clôt par la chute de l'Empire romain d'Occident. ... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 février 2007

Une filature

C'est le soleil, dehors, qui est responsable de tout cela. Et la mauvaise conscience à rester à l'intérieur. Quand il fait si beau, c'est un pêché, nous dit le bon sens. Et le bon sens n'aime pas qu'on ne se plie pas à sa volonté. Alors, je pris l'appareil, car, quand la luminosité va, le shooting va. Bien que je n'en sois pas vraiment persuadé et qu'en plus je ne me sentais pas aujourd'hui une âme d'archiviste. C'est selon ; certains jours, j'ai l'oeil. L'oeil superman qui voit au délà des apparences et de ce qui semble avoir... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]