27 juillet 2009

Lorelei

Y. me racontait qu'au Japon, il y avait des mangas antisémites. Ce qui est très fort, puisqu'on peut considérer qu'il n'y a pas de juifs au pays du soleil levant (ou alors les quelques individus qui s'y trouvent ont du être importés par une poignée de syndicats d'initiative pour donner un cachet plus "occidental" à l'archipel).En fait - et depuis peu - j'ai encore mieux.Jugez plutôt : en aout 1945, les japonais reçoivent des nazis une arme hyper-secrête, à savoir une jeune juive d'ascendance japonaise dotée de pouvoir psys... [Lire la suite]
Posté par memapa à 21:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mars 2008

La mort me trousse

Grâce à ce merveilleux titre digne d'un pigiste de Libé, j'entre de plein pied dans le sujet : j'ai persuadé B'. de regarder la Mort aux trousses. Parce que tu vois ma chérie, c'est un classique, et que les classiques, faut les avoir vus. Et qu'il est bon de réévaluer ses critères. Hitchcock ne m'a jamais vraiment convaincu. Ca faisait même 15 ans que je n'en avais pas vu un. Quelqu'un avait dit naguère quelque chose comme Hitchcock est un bon faiseur, mais définitivement pas un bon réalisateur. Et j'étais tout à fait d'accord. Mais... [Lire la suite]
Posté par memapa à 15:39 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
09 août 2007

La course

Well, my friends. Etant donné que tout le monde est en vacances et que personne ne m'aime (sauf Ptipois, que le Seigneur lui offre des tartes au coing), je peux me permettre de raconter des trucs ne présentant même pas l'ébauche d'un début d'intêret. Ainsi je pourrais me mettre au scrapbooking ou aux colliers de perles, et vous faire admirer mes réalisations. Ce qui repousserait les limites de l'horreur au delà de la ligne Oder-Neisse. Mais c'est le propre du scrapbooking que d'alimenter la gerbe de ceux qui croyait qu'après le... [Lire la suite]
Posté par memapa à 17:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 août 2007

Lieutenant, t'es pas très sympa ...

De temps en temps, il est bon de se présenter comme un individu pourvu d'une singularité en molybdène suractivé. Parce que si on dit Harry Potter, c'est trop d'la balle, les gens sont méchants et pensent qu'on est une grosse brelle aliénée et vendue au Grand Capital Culturel. C'est comme ça, faut savoir montrer patte blanche en compissant le ce-qui-est-reconnu. Y. par exemple déteste Les Damnés. Et probablement tout Visconti, mais je n'ai pas poussé mon enquête aussi loin qu'une déontologie sans faille l'aurait exigé. Moi, c'est... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 juin 2007

Lacombe et Lucien sont des salauds

Je ne sais pas ce qui m'a pris. En fait, je le sais, parce que je l'ai regardé en douce, tout seul, mesurant bien l'étendue de la cata potentielle. Je l'avais déjà vu, il y a longtemps, Lacombe Lucien, pas en entier, je pense, parce qu'il ne m'en restait que la réplique « Lacombe Lucieng » du héros éponyme lorsqu'il se présente à quelqu'un. J'aurais mieux fait de m'en tenir là. C'est vraiment l'horreur pure cinéma qualité france ce film. Mise en scène paresseuse, photographie gerbeuse, montage myopathe, acteurs sous-jouant... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2007

J'ai mouru

Je ne suis plus un adolescent boutonneux, lecteur de Max avec le fric de Papa. En conséquence de quoi, Milla Jovovitch me laisse tout à fait froid. Bander pour une série de retouches Photoshop, c'est un truc que je ne comprends pas bien. Un film avec Jovovitch, c'est n'importe quoi centré sur Jovovitch qui fait du stretching avec des armes de poing. Tenez, par exemple, Ultraviolet, c'est avec MJ. Vous allez me dire : quelle idée aussi de regarder cette merde ? D'abord, on ne trouve pas toujours ce qu'on veut dans les vidéo-clubs.... [Lire la suite]
Posté par memapa à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 avril 2007

Où conduit le desespoir

J'ai beaucoup travaillé y compris le week-end. Plus de 50 heures en 4 jours. Alors, j'ai craqué. Je suis allé voir un film de prison de femmes sur Free.Je ne savais pas que ça existait encore depuis l'époque héroique des Bruno Mattei et autres. J'ai un peu honte, mais j'ai aussi des circonstances atténuantes.Bon, on n' échappe à rien : les lesbiennes sadiques, les scènes de douches à la pelle, les "perversions" fatigantes et risibles, les nudités tchécoslovaques de rigueur (bronzées comme tout après 3 ans de geole), les... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 mars 2007

The Gladiator

D'ordinaire les "grands" metteurs en scène n'aiment pas trop qu'on leur rappelle les ignominies qu'ils ont commises à un moment de leur vie pour payer leurs impots, un arriéré de pension alimentaire, ou simplement pour bouffer. Ils font souvent des pieds et des mains afin que des distributeurs peu scrupuleux ne sortent pas ces grosses bouses directement dans les bacs à soldes au milieu d'histoires de ninjas tournées aux Philippines. Mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut ... Tenez, Abel Ferrara, par exemple. Grand... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2007

Duris inside

Il y a une chose dont je suis bien certain. Je ne pourrais jamais être critique ciné ou critique livre. Mon honnêteté foncière m'obligerais à descendre au moins 90% de la production. C'est d'ailleurs à mon avis pour cela que l'état de la critique est ce qu'il est dans ce pays ; un critique qui ferait vraiment son boulot se mettrait tout le monde à dos. Et rendrait flagrantes la veulerie et l'inculture crasse de ses collègues. Un bon critique ne peut donc pas exister. Et personnellement, massacrer semaine après après... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:34 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 février 2007

Haneke mes couilles

En fait, ça a commencé quand A. m'a parlé de La pianiste dans lequel elle avait joué. J'avais l'air un peu con (et un peu goujat) de lui avouer que je ne l'avais pas vu. Il fallait que je comble cette lacune. Bon, certes, il m'a fallu 4 mois pour mener à bien cette opération, mais comprenez-moi : j'avais déjà vu Le temps du loup, sorte de post-nuke psychologique complètement à coté de la plaque. Et je m'étais bien juré que ... Plus jamais Haneke. Mais bon, je voulais voir A. Et j'ai fini par télécharger le film. Que je... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]