22 avril 2009

Sex Swap und Memory Run

Je l'ai déjà dit mais tout le monde s'en fout : c'est dans les très mauvais films qu'on trouve les idées les plus profondes.Prenons le cas de Memory Run, qui, il est vrai, n'est pas ce qu'on fait de pire dans le genre (mais juste au dessus) : Dans un monde Big Brotherisé, un type est capturé par les forces de l'ordre et son esprit passe dans le corps de sa copine (à des fins expérimentales un peu longues à développer ici). Dès lors, il n'aura de cesse de retrouver sa carcasse d'origine. A noter la meilleure idée du film : il/elle se... [Lire la suite]
Posté par memapa à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2009

Quand je dis qu'un film est mauvais, vous pouvez me croire sur parole ...

Et merci à B'. qui m'a « obligé » à regarder ce film jusqu'au bout puisque seules les dernières minutes valent le coup et permettent de comprendre en un instant d'une aveuglante clarté pourquoi il y a plutôt de l'être que du non-être (pour permettre des fins de films comme celles-ci). (Cette merveilleuse production vient de chez l'indien chez qui j'achète les bonnets 100% acrylique qui chauffent la tête au delà du possible et que je perds avec une belle régularité)
Posté par memapa à 00:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 avril 2008

Doomsday

Normalement, la famenceinte,faut la prendre avec des pincettes, être attentif et veiller à sa santé mentale et physique (sans renoncer à sa virilité, toutefois). Par exemple, éviter de lui monter des images trop violentes (au cinéma ou en vrai), comme une poussette lancée dans des escaliers ou un chat passé vivant dans un mixer (avec le son). Normalement.Sauf que la mienne à moi de famenceinte, elle voulait revoir Le monstre est vivant (It's alive), sombre histoire 70's d'une maman qui accouche d'un monstre qui bouffe tout le monde... [Lire la suite]
Posté par memapa à 17:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
03 avril 2008

Mist and Impact

Après avoir montré ma bite à B'. et ma stupéfiante capacité à cuire les choux de Bruxelles (à la vapeur), je me suis affalé dans le canapé, un chat dans chaque bras, peu disposé à continuer la soirée sur ce rythme trépidant. B'., qui a énormément d'amis nerds, s'était faite refilé un plein disque de DIVXs catastrophiques (mais qu'attendre d'autre de la part d'un nerd ?).On en a donc regardé deux dans la foulée, et ce sera le sujet du jour, il y avait bien longtemps que je n'avait pas donné dans le post réservé aux initiés. Et j'ai la... [Lire la suite]
Posté par memapa à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2007

Venus d'ailleurs

Comme essaient de le faire croire quelques méchants critiques à l'argumentation un peu courte, la (très relative) vogue actuelle  des nanars n'est pas un simple snobisme.Non.C'est d'abord une réaction bien légitime à l'ennui généré par une production cinématographique académique, et donc à la fois chiante et sans surprise. Certes, il y a, je le crains, un nombre malheureusement croissant de personnes pour qui toute forme de création a pour fonction, avant toute chose, de les rassurer, de les ancrer dans un monde prétendumment... [Lire la suite]
Posté par memapa à 15:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 septembre 2007

Indian toniques

Plutôt que d'ennuyer les gens polis avec mes histoires de dictature du prolétariat, je me dis souvent qu'il vaudrait mieux que je reste chez moi à me dissoudre dans la blême lueur cathodique de ma télé 56 cm (si vous avez plus grand, un don serait le bienvenu). A regarder des films indiens, par exemple. Ok, vous êtes comme moi, l'espèce d'indi-mania qui sévit actuellement commence à vous les casser légèrement. Tout le monde s'extasie sans le moindre recul et sans le moindre esprit critique. C'est agaçant. Pour 99% du public... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

28 août 2007

Kannibal

Nous lisions. Moi Ada ou l'ardeur (Nabokov inside) et B'. Le Manifeste du parti communiste (Marx et Engels sont de sortie). Et elle commençait à me tanner parce que je suis un puits de science et donc une sorte de guru ou de Wikipedia avec des couilles. Alors j'ai proposé de regarder une merde sur la VOD de free, parce que je me sentais un peu las (et puis, il y a des jours où la grande littérature devient pesante tout comme le rôle de Dieu le père). Bref, on s'est tapés Gangland. Et je crois qu'on a touché le fond en matière de... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 juin 2007

Tchao Bruno !

Comme je suis le dernier au courant, je viens d'apprendre que le merveilleux Bruno Mattei est mort le 21 mai 2007. Et je suis bien triste. Aussi triste que quand j'ai appris que John Cage était mort. Ce qui ne fera pas plaisir aux fans de Cage. Autant Cage était un monument de la hi-culture, autant Mattei était l'un des plus beaux représentants de la lo-lo-lo-culture. Mattei était un de ces escrocs du cinéma extrèmement attachants, qui ne reculait devant rien pour réaliser les films les plus racoleurs qui soient, en bouffant à... [Lire la suite]
Posté par memapa à 05:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mars 2007

ADN

Vous avez envie de voir un film avec G. Depardieu et N. Bayle dedans ? Les deux en même temps ? Ou M. Seigner et un cheval ? Moi pas. A peu près autant que de subir un suppositoire au barbelé. A partir de ce moment là, il n'existe que deux solutions : soit voir les bons films, soit les très mauvais. Et ce n'est pas facile. Ni dans un cas, ni dans l'autre. Les bons films pour des raisons évidentes, les nuls parce que ce n'est pas si facile que ça de réaliser une bouse agréable à regarder. Par exemple, quand dans un... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 décembre 2006

Viens te battre, saloperie d'OGM !

Juste avant, j'ai parlé des Thais et de leur cinéma de fous furieux. Mais comme la charmante B'. me l'a fait remarquer : Avant nous aussi, on avait des couilles au cul. Après le film que je vais vous narrer, elle m'a dit ça. En fait nous aussi, c'est en l'occurrence Roger Corman, le Roger de la grande époque (pas celle de Carnosaur). Explication du pourquoi et du comment : en ce moment même il y a à la cinémathèque un cycle space-opera à midi ; ça va de 2001 au Choc des étoiles. Donc du monument au nanard absolu. Comme B'.... [Lire la suite]
Posté par memapa à 05:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]