28 septembre 2009

Escape from Picard-Land

(Un peu de vécu pour changer) Ayant laissé le monstre aux grand-parents d'Amiens, nous sommes partis en amoureux dans une énorme bagnole de papys pour tenter de nous replonger dans cette délicieuse sensation - presque oubliée - de couple insouciant et libre de toutes attaches. Cap pour l'aventure, le dépaysement et les bouts du monde bordés de mers infinies, en l'occurence la baie de Somme, on fait ce que l'on peut, dans une Laguna instable, aussi facile à manoeuvrer qu'un char d'assaut dans un Mac Donald, et qui répetait d'une voix... [Lire la suite]
Posté par memapa à 22:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

28 mars 2009

La maternelle

Profitant d'une insomnie de ma part de la lente émergence du sommeil de B' sur les coups de 3 heures du mat' je lui saute dessus et lui fait subir les derniers outrages. Assez ravie de cette rafale d'outrages, elle en profite pour ne pas se rendormir, et me tient la jambe (au propre comme au figuré) durant l'heure qui suit. Et j'apprends donc qu'une sienne amie met ses gamines à la maternelle, ce qui n'a rien d'extraordinaire puisqu'elles ont entre 3 et 6 ans. Là où ça se corse, c'est quand j'apprends que les dites gamines... [Lire la suite]
Posté par memapa à 14:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 mars 2009

Plat, c'est beau ; épais, c'est laid

Je l'ai déjà dit ici même, l'homéopathie, j'y crois autant qu'à la venue d'un type en traineau tiré par des rennes le 24 décembre. J'ai même réussi à convaincre B'. N'étant pas un true believer, et ne se sentant pas agressée par la remise en cause d'un dogme fondamental, elle a accepté de discuter et a finit par admettre la justesse de mon point de vue. Ce qui ne l'empêche pas de continuer d'utiliser les petites granules Boiron pour des raisons qu'on verra plus loin. Les deux premiers arguments contre l'homéopathie sont connus et... [Lire la suite]
Posté par memapa à 15:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 mars 2009

Quelques paroles définitives

Nikita-jolie-fleur-de-java écrit que le cinéma ça pue du cul. En substance. Et je suis d'accord avec lui. Toutefois, si j'ai bien compris, il lui reproche de ne pas arriver à la cheville de la littérature et de faire croire que. Alors que pour moi, c'est plutôt un gage de qualité. Je résume : La littérature est morte Le cinéma est moribond (mais de temps à autre, il bande encore) Le théâtre est six pieds sous terre Les seuls arts vivants sont la télé (ultime paradoxe), les jeux vidéos et éventuellement la BD (quoi que... [Lire la suite]
Posté par memapa à 01:44 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
04 septembre 2008

Je fais confiance à la justice de mon pays

- Et si je dis que le président de la République, celui qu'on a, là maintenant, le gnôme à gourmette, il est aussi classieux que Travolta en train de danser sur les Bee Gees avec son costard blanc made in Tati ? Et encore, Travolta, lui, si je me souviens bien, il faisait ça pour emballer une pétasse - pas géniale d'ailleurs. Le bas du front qui a la clé de la force de frappe, lui, sa pétasse, il l'a déjà, et de toute façon, il a même pas d'excuse, sa tecktonik sous amphés, c'est juste parce que ça lui file une gaule d'acier d'être... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 septembre 2008

Une devinette

- Tiens, j'ai une devinette pour toi : tu sais ce que c'est qu'un commercial ?- J'ai une assez bonne idée, oui, mais dis toujours...- C'est un mec qui réussit à vendre un vélo de course 30 vitesses à un grabataire et qui en plus s'en vante !- Très drôle. Mais tu fais comment, toi, pour écouler ce que tu produis ?- Je produis rien, moi, je vis aux crochets de la société, je te le rappelle. De surcroit, tu peux vendre sans nécessairement avoir une mentalité et des manières de voyou. Parce que, sans leur cravate jamais coordonnée à leur... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 mars 2008

Géographie de l'Enfer

Je me suis toujours demandé qui allait en Enfer. Dans mon esprit il y a toujours eu deux cas de figure : soit on y est expédié pour des fautes vraiment graves (relevant du pénal, en gros), soit en ayant succombé à un des pêchés capitaux (y compris en  pensée). Dans le premier cas, l'Enfer ressemble à un village de vacances, façon bungallows au bord de la mer et n'abritant qu'une population dérisoire, dans le second, c'est la banlieue de Rio. Il faut bien voir que, les damnés étant immortels, leur lieu de résidence ne peut que... [Lire la suite]
Posté par memapa à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2008

SuperCompétent

- Et tu sais ce qu'il me dit ?- Non ?- Attends, tiens-toi bien ... Eh ! C'est quoi ça ?- Le type en collant jaune et bonnet péruvien ?- Ouais ...- C'est un flic en civil ?- Naaan ...- Un évêque qui fait son jogging ?- Tttt ...- Un électeur sarkozyste qui va à Canossa ?- Non, c'est ...- Mais oui, c'est ...- SUPERCOMPETENT ! (en duo) Et, SuperCompétent (car c'est bien lui) entre dans le hall sous le regard à la fois inquiet et vaguement énamouré des deux hôtesses d'accueil, prend l'ascenseur, et, grâce à ses super pouvoirs, pénètre... [Lire la suite]
Posté par memapa à 13:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Le manger des solitaires

C'est un peu dommage de fréquenter des gens pleins de raffinement culinaire comme S. et de faire aussi mal la cuisine.C'est aussi dommage de vouloir faire une brandade parmentier sans brandade (au passage, je signale à la foule que le correcteur orthographique de Firefox ne connait pas le mot parmentier, bien qu'il connaisse - gros malin - le mot Firefox).C'est dommage aussi d'être tellement fasciné par les dénoyauteurs (je signale aussi etc) à olives qui expulsent des débris de drupe un peu partout mais pas les noyaux.Tout ça parce... [Lire la suite]
Posté par memapa à 12:10 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
07 août 2007

Men at work

En réponse à O. qui a entamé la discussion. - (O. causing) A-t-on le droit de dire à une femme qu'on a envie de lui bouffer la chatte parce qu'on est subjugué par son intelligence, sa culture, sa présence, en un mot, par sa personne ? - (Moi baragouining) Comme ça, tout de go ? - Ben, ouais, sinon je poserais pas la question.- Elle est mignonne, en plus ? - Oui, mais c'est pas là le problème. Elle me laisse pantelant comme un con, rien que d'entendre sa voix, je ne peux penser qu'à fourrer ma tête entre ses cuisses.- Mais ta bite,... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]