03 décembre 2007

Du tyrannicide

Le tyrannicide toujours célébré en théorie n'a, en pratique, jamais bonne presse. Question d'éducation et d'éternelle  fascination pour celui qui tient le knout. On préfèrera toujours la figure étatique de l'autorité à celle du libertaire conséquent avec lui-même. Et avec les valeurs humanistes de ceux qui tolèrent avec une bienveillance douteuse le patron des escadrons de la mort. Flinguer le tyran, ça fait désordre, ça a comme un parfum d'anarchisme, et plutôt les camps que la chienlit, comme chacun sait. Si quelqu'un avait... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:03 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

20 mars 2007

Vieux con de droite, je te pisse à la raie !

Il est de bon ton aujourd'hui pour les vieux cons de droite de relever la tête à la faveur d'une réaction qui n'en finit pas de grogner sa haine de classe avec de plus en plus de vigueur et d'arrogance, et ce depuis au moins 20 ans. Alors ils pleurnichent, et se présentent comme de pauvres victimes des hordes bolchéviques, eux dont les papas trafiquaient du béton avec l'organisation Todt ou rédigeaient les discours du Maréchal. Et ils révisionnent à tour de bras, tout emoustillés par les révélations sur le cauchemar communiste... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 février 2007

De l'art de se fâcher avec 40% de la population

Ma douce et tendre, aux seins frais comme des faons de quelques heures, en loucedé s'envoie ses granules, alors que j'essaie de voir combien de temps le chat va supporter que je lui tienne la patte arrière en position french-cancan haute avant de me griffer. Elle a un peu honte, voyez-vous. Car je suis un tyran et traque toute utilisation de saloperies homéopathiques avec la vigueur sauvage d'un Savonarole. Sauf que quand elle me dit que je la fais vraiment chier, je vais me rouler en boule avec les félins apathiques non sans... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 février 2007

Voir Kuhn et mourir

Aujourd'hui, je vais vous parler d'histoire des sciences, parce que c'est un sujet qui me passionne, mais qui peut d'avance vous plonger dans une torpeur incoercible. Je ne vous en voudrais pas ; d'ailleurs, je fais un bisou à tous ceux et celles qui décideraient d'abandonner maintenant et d'aller faire chier le chat (ou toute autre activité excitante). Il y a fort longtemps de cela, les gens croyaient non pas que la terre était plate, mais plutôt que le soleil et toutes les autres planêtes tournaient autour... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:27 - - Commentaires [13] - Permalien [#]