31 août 2009

Photo sans intention

Quand on n'a rien à faire, il faut s'occuper. Là, je m'occupe à faire des calculs on ne peut plus inutiles. Parce que je travaille et que je n'en ai pas présentement. Et comme je déteste la photographie en tant qu'art ou plutôt sa prétention à en être un, j'ai vaguement réfléchi durant le bref laps de temps marécageux qui précède le sommeil pour essayer de faire quelque chose d'un peu plus rigolo dans le genre mais sans appareil photo parce que les appareils photos, c'est lourd, chiant et qu'il faut viser. Je pars de deux prémisses : ... [Lire la suite]
Posté par memapa à 16:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 juin 2009

Le réveil

Voyez-vous : je suis un mec hyper-culturé, avec des bouts de culture qui débordent de partout. J'en retrouve même collés à mes orteils, le matin en me levant.A propos de matin  : lorsque je dois aller travailler (ce qui se fait de plus en plus rare) et que je suis chez moi (pas chez la mère de mon enfant qui fait des conneries plus vite que son ombre), je suis obligé de faire sonner le réveil à 7h30. Essentiellement parce que je colle aux draps et qu'il me faut une bonne heure pour m'extraire de ma couche fétide. Et comme j'ai un... [Lire la suite]
Posté par memapa à 10:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 avril 2008

Je suis niais et j'aime ça

Etre le couillon définitif, le naïf indécrottable, voilà qui n'est pas très glamour ni signe a priori d'un fort capital symbolique.Raconter que, même en se forçant beaucoup, on ne voit pourquoi il est si difficile de tomber amoureux, ni pourquoi les couples sont tellement éphémères.Pire, prétendre que c'est bien trop facile et que le vrai problème, c'est de ne pas être tout le temps amoureux.Stipuler que l'autre a tellement à donner que c'en devient presque étouffant et que les rares fois où il renâcle ou n'a pas le force de, eh bien... [Lire la suite]
Posté par memapa à 15:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 décembre 2007

Avalé par un python

Je suis en train de me taper la quasi-intégrale des Monty Python. Y'a presque que ça qui me fait rire.C'est une putain de version anglaise, avec les sous-titres (anglais).Quand ils parlent trop vite, non seulement je comprends rien, mais en plus, je n'arrive pas à lire assez vite.Quand ils parlent trop vite en prenant un fucking accent du Northumberland, alors là c'est Sarko prend un acide dans une auto-tamponneuse.Sans compter que tous les sous-titres étaient décalés, et que j'ai du les remettre à la bonne place.Faut en vouloir.A se... [Lire la suite]
Posté par memapa à 20:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 octobre 2007

Toi aussi, ecris ton chef d'oeuvre !

Je lis souvent le blog du petit père des peuples. A chaque fois que mon rss-reader me signale de nouveaux trucs à baffrer. C'est à dire souvent. Grâce à lui, je connais tout des buzzs qui agitent le petit monde des blogs. Il parlait  d'un  péronnelle chouinant qu'elle n'arrive pas à se faire éditer. Ca tombe bien, parce qu'il y a adéquation avec les aventures palpitantes qui rebondissent dans ma vie comme des kangourous amoks. Moi, vous me connaissez, je suis génial. A tel point que les gens me disent fréquemment que je... [Lire la suite]
Posté par memapa à 22:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 août 2007

Pour vos derniers instants

Je lis des choses super interessantes. Ce que je ne cesse d'ailleurs de vous raconter, histoire que vous compreniez bien qu'il faut bien essuyer vos pieds avant d'entrer sur ce blog. Vous pénétrez, enregistrez bien le concept, dans un espace de sur-intelligence qu'il convient d'admirer avec dévotion. Dont un merveilleux ouvrage casse-couilles de de M'Uzan, psychanalyste notoire. Que je sois clair : avec l'économie, la psychanalyse est probalement la littérature secondaire à laquelle je suis le plus rétif. Et contrairement à l'économie... [Lire la suite]
Posté par memapa à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]