15 juillet 2009

La joie par le travail

On était logés dans 3 baraques à 8 lits superposés, avec un poêle dans un coin et une table au centre. Soit plus de 70 personnes. Les chefs de file avaient droit à une maison à la fois bien plus grande et où ils n'étaient pas entassés comme nous. Contrairement à ce qu'on raconte, ça se passait plutôt bien, vues les circonstances. Peut-être que des mecs s'enculaient dans les bois, mais, moi, je n'ai jamais rien vu, ni même entendu parler à l'époque. On se levait tôt, vers les cinq heures, et on partait sur le chantier tout de suite... [Lire la suite]
Posté par memapa à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]