Je vais à la machine à distribuer de l'eau fraîche. Dans toutes les vraies entreprises, il y a une sorte de cucurbitacée en plastique bleuâtre qui permet de se rafraichir le gosier. Et qui en plus fournit de merveilleux gobelets gratuitement pour que les gens ne têtent pas directement et salement la belle machine.
Bon, j'y vais quoi, car j'ai soif,comme quoi je suis assez logique. Au moment où je viens de me saisir du récipient, un type surgit avec la tête d'un hamster tombant sur un talk-show sur M6. Tout en remontant avec virulence son pantalon au niveau de la ceinture.
Je me dis : ce con va se débragueter avec fureur, sortir sa queue et pisser dans mon verre. Ca fait trois heures qu'il attend derrière le coin pour enfin pouvoir accomplir son forfait.
Je lui aurais dit : Ah, mais monsieur, je ne vous permets pas ! Que sont-ce ces manières ? Que diriez-vous si je faisais de même, et devant toute votre famille assemblée, encore ?
J'aurais pris la foule à témoin, les lémures palichons entreposés dans l'open-space : Non mais vous l'avez-vu ce mec, c'est pas croyab' des choses pareilles, j'ai fait l'indo et je peux vous dire que j'en ai vu des trucs. Et des corsés ! Mais là ...
Un des zombies cloutés à son portable m'aurait répondu : Mais il s'agit du PDG de la boite, cher néophyte ...
Evidemment j'aurais éte troublé, mais pas longtemps et j'aurais rétorqué : Oh, mais ça ne va pas se passer comme ça, j'ai le bras long, moi, et j'irais jusqu'ai tribunal de La Haye, parfaitement !
Et les gens, ils seraient restés muets d'admiration et envieux devant ma belle prestance.

C'est dingue ce qui pourrait se passer dans le tertiaire, quand même ...